Certification iso

ISO 4217 : Les codes propres à la représentation des monnaies

Les codes propres à la représentation des monnaies

 

L’Organisation internationale de normalisation est l’organisme qui instaure les normes ISO dans le but d’éliminer les obstacles au niveau du commerce et de la finance internationale, illustrée par la norme ISO 4217.

Définition de la norme ISO 4217

C’est un document officiel contenant un ensemble de codes utilisés à l’échelle mondiale, désignant la monnaie. Il est présenté essentiellement sous deux formes équivalentes. La forme alphabétique qui opte pour les mêmes codes définis au niveau de la norme ISO 3166, suivis d’une troisième lettre symbolisant la monnaie appropriée au pays tel que : USD pour le dollar des États Unis. Ensuite, les codes numériques qui se composent de trois chiffres extraits de la liste des chiffres indiqués au niveau de la norme ISO 4217. Cette dernière est valide pour les pays utilisant un alphabet autre que l’alphabet latin.

 

Les enjeux de la démarche ISO 4217

Le volume ainsi que la vitesse des échanges de services, de produits et d’informations augmentent en permanence. Ce type de certification ISO permet de faciliter les opérations de prestation. Par conséquent, ce qui engendre la réactivité des systèmes traitants ces échanges. En effet, cette démarche ISO est dédiée pour identifier les monnaies et les types de fonds lors du traitement des opérations au niveau bancaire ou commercial. Donc, elle est utilisée au niveau des applications numériques ainsi que les applications manuelles.

Les avantages de l’utilisation de la norme ISO 4217

C’est une norme unique et uniforme dans le monde entier, compréhensible par toutes les langues et couvrent toute la monnaie, ce qui facilite les prestations entre les différents pays du monde. D’autre part, les parties concernées bénéficient de la transparence des opérations financières. Par conséquent, diminue le risque des activités financières illégales telles que le blanchiment d’argent. En outre, ce standard permet d’accélérer la vitesse de traitement des opérations financière et commerciale, par la suite, diminue les coûts.

Quitter la version mobile